lundi 21 janvier 2013

Les 20 villes les plus intelligentes d’Amérique du Nord et d’Europe


Boston et Copenhague arrivent cette année en tête de la liste des villes les plus intelligentes en termes de leadership, d’économie et d’habitants. Paris est jugé « deuxième ville d’Europe la plus propice aux start-ups », derrière Londres.
Nous tenons ce classement de Boyd Cohen, qui vient de publier ses listes des 10 villes « les plus intelligentes » d’Amérique du Nord et des 10 villes les plus intelligentes d’Europedans Fast Company Co.Exist.
Qu’est-ce qui fait qu’une ville est « intelligente »? Ce n’est pas seulement le niveau d’éducation de ses habitants, même s’il s’agit d’une des variables clés que Boyd Cohen utilise pour établir son classement. « L’intelligence » d’une ville passe également par une combinaison d’initiatives, notamment des infrastructures de haute technologie, son potentiel économique, sa culture entrepreneuriale, sa qualité de vie et ses plans de développement durable.
Bien entendu, toute cette intelligence a un prix. Dans la plupart des villes répertoriées par Boyd Cohen, le coût de la vie est parmi les plus élevés au monde. Certains diront qu’il n’y a rien d’intelligent à vivre avec des coûts élevés, d’où l’attrait croissant de nombreuses villes du Midwest ou de villes dites secondaires (telles que Richmond, en Virginie, ou Darmstadt, en Allemagne), où il est possible de vivre et de faire des affaires de manière beaucoup plus rentable.
Toujours est-il que voici les principales villes qui réunissent de nombreux autres facteurs d’intelligence favorables.
1. Boston. Écosystème entrepreneurial d’envergure mondiale, soutenu par de grandes universités.
2. San Francisco. Grande qualité de vie, civisme et premier environnement technologique au monde.
3. Seattle. Gouvernance intelligente, gouvernance électronique, performances économiques élevées.
4. Vancouver. Ville très écologique, avec la meilleure qualité de vie d’Amérique du Nord.
5. New York. Leadership visionnaire, gouvernance intelligente, propice à la marche et accessible.
6. Washington, D.C. Gouvernance électronique, ville pionnière dans l’adoption des nouvelles technologies.
7. Toronto. Grande qualité de vie, population avec un niveau d’éducation élevé.
8. Chicago. Initiatives écologiques, engagement vis-à-vis des données ouvertes et de l’accès numérique.
9. Los Angeles. Écosystème entrepreneurial émergent dédié à la technologie, incluant des « dizaines d’incubateurs et d’accélérateurs technologiques ».
10. Montréal. Grande qualité de vie, très accessible.
1. Copenhague. Ville la plus écologique de la planète, population avec un niveau d’éducation élevé.
2. Stockholm. Ville écologique, économie performante.
3. Amsterdam. Très accessible, population avec un niveau d’éducation élevé.
4. Vienne. Mobilité intelligente, gouvernance intelligente, gouvernance électronique.
5. Paris. « La deuxième ville d’Europe la plus propice aux start-ups. »
6. Berlin. « Berlin est synonyme de faibles loyers, de coûts d’hébergement bas, de salaires moins élevés, d’une main-d’œuvre très qualifiée, de formidables ingénieurs, sans compter que c’est une ville vivante et créative. »
7. Londres. « Première capitale d’Europe pour les start-ups… les conditions pour les entrepreneurs sont similaires à celles qui existent dans des pôles de développement américains tels que la Silicon Valley ou New York. »
8. Barcelone. Leadership visionnaire, gouvernance électronique.
9. Munich. Grande qualité de vie, présence de nombreux sièges d’entreprise.
10. Francfort. Grande qualité de vie, initiatives écologiques.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire